Mercredi 1er mai 2019, toute la matinée, vente de muguet au profit de La Petite Case devant la mairie de Magnanville.

L'actualité de la Petite Case

Actualités


Olympiades 2019


Editorial

Février 2019 : Olympiades de La Petite Case à Boudiediette

Le 19 février nous avons réuni tous les élèves et les enseignants de nos 4 classes pour une journée festive où les enfants ont participés dans un esprit amical à différentes épreuves sportives.
Nos vainqueurs étaient très fiers de leur médaille.
La journée s'est terminée par un grand repas, puis retour chacun dans son village avec des souvenirs plein la tête.

-----------------------

Février 2016 : La voix des élèves

Chers camarades élèves, chers invités.
La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est d’une importance capitale.
Cela fait 10 ans que l’école maternelle de Diakène Ouolof existe, et cela par votre seule volonté. Dix ans pendant lesquels vous avez consenti beaucoup d’efforts pour le bien-être des enfants que nous sommes. Nous vous en remercions très chaleureusement.
Chers partenaires « La Petite Case », nous avons compris l’intérêt grandissant que vous accordez aux enfants du département d’Oussouye en leurs apportant assistance pédagogique. Nous sommes l’avenir de ce département. Donc nous travaillerons à relever le défi de l’émergence.
Ainsi pour nos travaux de classe, vous avez donné des fournitures, des jouets, des crayons… etc. Des instruments de musique, des tamtams, du matériel informatique sont mis à notre disposition.
Je ne saurais terminer mes propos sans remercier nos maîtres qui nous aiment bien. Je veux parler de Tata Fatou, mère exemplaire qui nous a toujours consolés quand nous pleurions. Quant à Tonton Aliou, il est à la fois Tonton et Papa. Nous nous sentons parfaitement en sécurité à ses côtés.
Je vous remercie de votre aimable attention.

Discours d’une ancienne élève de l’école maternelle de Diakène

-----------------------

Avril 2015: Le 22 mars nous avons fêté les 10 ans de La Petite Case

Pour nos dix ans je m'offre deux caprices.
Le premier : un lâcher de ballons qui a eu lieu le 22 mars à Magnanville.
Le deuxième sera satisfait en janvier prochain:
je convie tous les enfants qui sont passés par nos classes à souffler nos dix bougies au cours d'un goûter géant
Bon anniversaire et vive LA PETITE CASE.

Françoise, présidente

-----------------------

Février 2014: Inauguration de l'école de Boudiediette.

le 24 février 2014, en présence de presque tout le village, nous avons inauguré l'école.
Ce fut pour moi une grande fièrté mais surtout un grand bonheur d'avoir rassemblé toutes les bonnes volontés qui ont participé à cette réalisation.
Merci à tous pour ce que vous avez fait, merci aux enfants d'Orgeval qui ont été à l'initiative de ce projet.
Je suis sûre qu'Aïta saura faire vivre cette école, perpétuant ainsi la belle dynamique qui en a permis la construction.

Françoise, présidente

-----------------------

Février 2013: Boudiediette à pieds !!! ou construction d'une classe

Après le marchaton de mars 2012 les enfants de l'école Sainte Jeanne d'Arc d'Orgeval ont souhaité améliorer les conditions matérielles des enfants de Boudiediette et de leur maîtresse Aïta.
La somme récoltée a permis l'achat des matériaux.
Les villageois ont apporté leur concours en construisant une grande salle de classe pour l'école maternelle.
Quelques militaires cantonnés à Boudiediette ont pris sur leur temps libre pour aider à creuser les fondations.
Fabrication de 1 000 parpaings, 4 tonnes de ciment, fer à béton, poutres, 60 m2 de tôles, 3 fenêtres, 1 porte etc, etc… et 100 km à pieds pour surveiller l'avancement des travaux !

Françoise, présidente

-----------------------

Septembre 2012 : Premier séjour, premières découvertes.

Nous découvrons le village de Diakène durant la fête de l’école. L’accueil chaleureux et joyeux des habitants, des enseignants et des enfants nous laissera riches d’émotions. Nous avons beaucoup aimé les différents ateliers existants dans les classes (coin cuisine, garage, bricolage, perles etc…) L’école de Diakène fonctionne bien avec les deux enseignants et le matériel est suffisant.
Aujourd’hui si cette maternelle est équipée, d’autres écoles manquent cruellement de moyens, plus que de bonne volonté humaine.
Des femmes sénégalaises ouvrent bénévolement des classes, elles ont besoin d’être encouragées.
L’école de Djirak nous a semblé laissée pour compte : école en palmes, peu de matériel, absence de classe maternelle.
Nous sommes rentrés ravis de notre voyage. Merci à l’association La Petite Case de nous avoir fait connaître la Casamance, mais surtout les enfants, les instituteurs et tous ceux que nous aidons.
Nous souhaitons continuer cette action le plus longtemps possible, encouragés par les progrès des enfants et la satisfaction des parents.
On repart quand?

Sarah, Jean Noel, Paul, Sana, Sylviane, Vincent, Victor, Mona.

-----------------------

Avril 2012 : Les enfants des écoles se mobilisent.

Mona nous a parlé de La Petite Case, nous avons été heureux de l'aider.
Avec l'argent récolté lors du marché sénégalais que nous avons organisé à l'école, nous avons acheté des fournitures scolaires que Mona et ses parents ont apportées lors de leur voyage au Sénégal.

les élèves de CM1 de la classe de Mona

Chère Petite Case,
nous vous remercions pour votre intervention dans notre école. Vous nous avez appris comment est la vie au Sénégal. Nous avons aimé regarder les photos et écouter vos explications.
Nous trouvons que les écoles sont joyeuses et vivantes.
Grace au Marchathon nous essaierons de récolter le plus d'argent possible pour permettre d'acheter du matériel.
Que voulez vous apporter au Sénégal?

Inès, Mathilde, Félicie, Alice, Mathilde, Lou, élèves de CM2

-----------------------

Janvier 2012 : Exprimez-vous.

A l’ouverture du site j’avais souhaité que chacun (membres, sympathisants, enseignants, parents d’élèves) s’exprime pour donner son point de vue sur tel ou tel évènement de la vie de la Petite Case. Ce qui fait la richesse d’une vie associative c’est la diversité des personnalités, des compétences, le brassage des idées. Cela permet d’élaborer des projets, de trouver des solutions bref de progresser. L’éditorial c’est la porte de notre association, il faut que le site soit vivant pour susciter de l’intérêt.
Ne soyez pas timides. Exprimez-vous.

Françoise, présidente

-----------------------

Février 2011: Texte de Mona qui revient du Sénégal.

Bonjour, je m’appelle Mona et j’ai 8 ans,
Je suis allée au Sénégal pour la 1ère fois durant mes vacances de février
Je suis allée voir les 2 classes de la petite case
Les enfants faisaient de la musique, chantaient des chansons et dansaient
J’encourage les gens à aider la petite Case
Merci d’avoir lu mon texte.

MONA

-----------------------

Novembre 2010: Le transport de matériel a un coût.

Avec un mois de retard, les malles sont arrivées à Diakène.
On peut s’interroger sur la pertinence de ce genre d’envoi, le coût total est de 700€, (transport et achat de cantines métalliques), financé par la subvention municipale 2010.
La valeur du contenu est dérisoire, 2 ordinateurs d’occasion donnés, des jouets récupérés ou achetés sur les foires à tout et quelques boites de peintures et de crayons de couleurs achetées.
Le transport représente un coup important pour l’association, il serait judicieux de trouver des solutions plus économiques.
Que ceux qui partent au Sénégal n’oublient pas de remplir leurs bagages.

Roger, trésorier
Françoise, présidente

-----------------------

Mardi 20 avril 2010: Une journée à Diakène.

Nous arrivons en même temps que les enfants et nous sommes acceuillis par:
C'est la petite case, Bonjour Papa, bonjour Mama! (ainsi appellent-ils les personnes agées). Après les quinze jours de vacances de Pâques le rythme revient vite: chaussures enlevées à la porte de la classe, cartables et gourdes déposés dans un coin.

C'est le début de la journée en chansons, aprés s'enchainent les exercices de vocabulaire, (reconnaitre ce qui coupe de ce qui ne coupe pas), de mathématiques, puis c'est la récréation, les jeux, les chants et les rires!!
Au retour, ils nous récitent les comptines (Bonjour lundi, ça va mardi...) Un peu de sport et la matinée est vite passée.

Depuis un an, notre dernière visite, que de progrés! Comme toujours nous avons passé une agréable matinée.

Hélène et Jean Pierre, membres de l'association.

-----------------------

Avril 2010: Paroles d'enseignants.

La conséquence la plus tangible de la présence de la Petite Case au sein de l'école et du village est la socialisation des enfants:

ils ont appris les notions de base de graphisme et d'expression orale mais surtout ils savent communiquer entre eux et avec les adultes
Lamine, directeur de l'école primaire.

Falla, enseignant CE1.

Pendant les vacances scolaires, plutôt que de s'éparpiller dans la brousse et aux bords du Bolong, ce qui représente un danger, les petits sont maintenant capables de se regrouper et d'organiser des jeux.

Fatou, enseignante grande section maternelle.

-----------------------

Janvier 2010: Une soirée sénégalaise.

Bonjour à tous,

En cette nouvelle année je voulais vous souhaiter une bonne et heureuse année 2010 et vous parler de mes impressions sur l’excellente soirée que nous avons organisée le 21 novembre 2009.

Pour en avoir discuté autour de moi, j’ai cru comprendre que nos participants à cette soirée sénégalaise ont été agréablement conquis par le festin et les activités proposées (tombola, concert et prestation dansante).

J’espère que vous aussi avez apprécié les festivités et que vous serez nombreux aux prochaines manifestations.

Nous attendons, tous, vos impressions, bien cordialement.

Céline, secrétaire de l'association.

-----------------------

Septembre 2009: Bienvenue sur notre nouveau site internet

Je suis heureuse de vous accueillir sur notre nouveau site.

Pour la plus grande joie et la plus grande fierté des adhérents de « La Petite Case », la 5ème rentrée scolaire aura lieu à l’école maternelle de Diakène début octobre.

Je souhaite que cet espace éditorial, soit dédié à l’expression des adhérents, des enseignants, des enfants et des parents d’élèves, qui tour à tour vous parleront de leur école pour vous donner envie de mieux nous connaître et de participer à notre action.

Pour ma part, je voudrais vous faire partager l’accueil chaleureux que nous recevons chaque année quand tout le village est réuni pour la fête.

Françoise, présidente de l'association.